À PROPOS DE L’ÉVÉNEMENT

L’engagement dans un mouvement et une solidarité communautaires pour lutter contre le VIH ouvre la voie au rassemblement de peuples autochtones, à Regina (Saskatchewan), dans le cadre du lancement de la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones 2014 au Canada (du 1er au 6 décembre 2014).

Le 1er décembre 2014, le Réseau canadien autochtone du sida coprésente l’événement de lancement de la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones en collaboration avec le Réseau espoir Sida de toutes les nations. Les communautés autochtones, qui se rassembleront à l’occasion de la Journée mondiale du sida, mettront en commun connaissances, recherches, expertise et travaux en cours dans leur lutte aux problématiques du VIH et du sida au Canada. Ce regroupement d’activités touchant aux domaines de la culture, de la vie sociale, de la santé et de la politique qui se dérouleront lors de la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones atteste l’importance d’accorder une attention particulière au programme de lutte au VIH et au sida, et confirme que tous peuvent contribuer à apporter des changements au sein de leur communauté.

Les Premières Nations, les Métis et les Inuit constituent une cohorte unique dans la concentration de cas de VIH et de sida au Canada. En effet, le nombre de personnes vivant avec le VIH et le sida est 3,6 fois plus élevé chez les Autochtones que dans les autres bassins de population canadienne; par ailleurs, les Autochtones constituent 8,9 % du nombre total de personnes vivant avec le VIH, et 12,5 % de tous les nouveaux cas d’infections au VIH déclarés au Canada, selon le rapport d’étape 2012 de l’Agence de la santé publique du Canada. Cette réalité est liée à des facteurs et à des déterminants de santé variés, notamment la pauvreté, la précarité du logement, les expériences à la petite enfance, l’accès à des services de soins de santé, les réseaux de soutien et les environnements sociaux, et les expériences liées aux traumatismes et à la violence. Racisme, impacts générationnels du colonialisme et système de pensionnats sont également des facteurs clés influençant la vulnérabilité des communautés autochtones au VIH.

Ce lancement de la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones réunit des organismes nationaux autochtones, des partenaires gouvernementaux et des fournisseurs de soins de santé ainsi que les membres de la communauté qu’ils desservent afin d’entamer le dialogue, de réseauter, d’établir de nouveaux liens et de bâtir sur leur compréhension quant aux facteurs clés influençant l’augmentation des cas de VIH chez les Autochtones et les pratiques sages pour répondre à cette augmentation. Nous pourrions d’abord commencer par nous pencher sur les circonstances entourant le taux d’infection au VIH pour répondre à chacune des communautés par des ressources communautaires.

En effet, dans une communauté, chacun a un rôle à jouer pour que soient instaurés des changements; tous peuvent intervenir. Tous sont importants; nous avons tous quelque chose à apporter pour enrichir la communauté, et nous pouvons tous être des leaders pour quelqu’un, parmi nos connaissances, qui lutte contre le VIH et le sida. Nous pouvons établir des rapprochements. Nous pouvons créer des communautés inclusives. Nous pouvons appuyer les autres « là où ils en sont » et travailler d’un point de vue non condamnatoire. Nous pouvons réagir de façon constructive à des actes d’intolérance et de discrimination. Nous pouvons créer des espaces sécuritaires pour discuter des forces et des besoins de notre communauté ainsi que des façons de travailler dans les limites de ces réalités. Et vous, que pouvez-vous faire pour changer la façon dont les Autochtones vivent avec le VIH et le sida?

Il est temps pour vous de faire votre part pour toutes les familles des Autochtones vivant avec le VIH et le sida. Le Réseau canadien autochtone du sida vous demande d’agir, de comprendre cet objectif : Atteindre zéro. Zéro nouvelle infection. Zéro discrimination. Zéro décès dû au sida… et de vous lancer un défi en voyant ce que vous-même pouvez faire pour atteindre l’objectif zéro pendant la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones 2014.

Solidairement vôtre,

Ken Clement
Président-directeur général
Réseau canadien autochtone du sida

 

Comments are closed.

What CAAN Says

About CAAN

The Canadian Aboriginal AIDS Network (CAAN) is a non-profit organization that leads a national forum for Indigenous Peoples to wholistically address HIV and AIDS, HCV, STBBIs, TB, mental health, aging, and co-morbidity issues; remedy social determinants of health through advocacy; and provide resources on these issues in a culturally relevant manner for Indigenous Peoples wherever they reside. www.caan.ca